La vie secrète de la forêt / Grégoire Solotareff

Livre

Solotareff, Grégoire (1953-....). Auteur

Edité par Ecole des loisirs. Paris - 2019

De janvier à décembre, dans le creux des arbres, sous le tapis de feuilles, au fond des galeries et des terriers, la vie secrète de la forêt s'écoule. Les écureuils, les souris, les castors se disputent, organisent des fêtes d'anniversaire, fuient leurs prédateurs et tombent amoureux, des lutins hésitent à partir en voyage ou à déclarer leurs sentiments et des sorcières sèment la pagaille.

Autres documents dans la collection «Neuf»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Mon lapin / une histoire de Grégoire Solotareff | Bravi, Soledad (1965-....). Illustrateur

Mon lapin / une histoire de Grégoire Solotare...

Livre | Bravi, Soledad (1965-....). Illustrateur | 2011

César / Grégoire Solotareff | Solotareff, Grégoire (1953-....). Auteur

César / Grégoire Solotareff

Livre | Solotareff, Grégoire (1953-....). Auteur | 2012

Loulou / Grégoire Solotareff, texte et ill. | Solotareff, Grégoire (1953-....). Auteur. Illustrateur

Loulou / Grégoire Solotareff, texte et ill.

Livre | Solotareff, Grégoire (1953-....). Auteur. Illustrateur | 1990

Lorsqu'un jeune loup qui n'a jamais vu de lapin rencontre un petit lapin qui n'a jamais vu de loup, ils ne savent pas qu'ils sont censés être ennemis, alors ils deviennent amis. Mais quand ils jouent à "peur du loup", Tom le lapin...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • La vie secrète de la forêt 4/5

    La vie secrète de la forêt est un recueil de plusieurs petites nouvelles. Entre les sorcières, les écureuils, les souris, les lutins, ou encore les lapins et les souriceaux, le livre est divisé en quatre parties, les quatre saisons, l'hiver, le printemps, l'été et l'automne. Et chaque partie à son lot d'histoire bourrée d'humour, de joie et d'une franche camaraderie. A lire absolument!

    par MC - Espace Jeune Le 03 juin 2020 à 16:31